Bons plans pour éviter les stationnements payants

Sommaire

Bons plans pour éviter les stationnements payants

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

En centre-ville, les places de stationnement sont souvent payantes. Payer pour une place de stationnement est agaçant, mais il est hors de question de s'en passer au risque de devoir s'acquitter d'un forfait de post-stationnement (FPS).

Voici quelques conseils qui pourront vous aider à alléger nettement, voire à supprimer, votre budget stationnement.

Lire l'article Ooreka

1. Guetter les zones bleues

Une zone bleue est une zone dans laquelle le stationnement est gratuit, mais limité dans le temps.

Pour pouvoir vous y garer, vous devez disposer d'un disque de stationnement :

  • Ceux-ci s'achètent en grande surface, dans les boutiques auto ou encore chez les buralistes.
  • Certaines polices municipales peuvent également en fournir.

2. Choisir un parking couplé à une zone commerciale

Bien souvent, les parkings souterrains couplés aux centres commerciaux offrent une à deux heures de stationnement gratuit pour les clients ayant fait du shopping. Il ne vous reste plus, ensuite, qu’à passer à l'accueil du parking avec votre ticket de caisse pour faire valider votre ticket de parking.

3. Parking + métro : plus avantageux que le stationnement payant

Certaines villes mettent des parkings gratuits à la disposition des usagers des transports en commun :

  • Vous garez votre voiture au terminus d'une ligne de métro ou de tramway et terminez le trajet dans la rame.
  • Le prix d'un ou deux tickets de métro est moins élevé que le prix d'une place de parking.

4. Essayer le covoiturage

Le covoiturage vous permet non seulement de partager la facture d'essence, mais aussi :

  • de vous dispenser de facture de stationnement si vous êtes passager et que vous vous faites déposer ;
  • au moins, en tout cas, de partager les frais de stationnement.

5. Bon plan anti-stationnement : le vélo

Le meilleur moyen de ne pas payer de stationnement ne serait-il pas… de ne pas se stationner du tout ?

Dans cette optique, si vous avez une distance raisonnable à effectuer, qu’elle soit régulière (trajet jusqu’au lieu de travail) ou ponctuelle (courses, shopping), le vélo en libre-service est une solution précieuse :

  • De nombreuses villes françaises (Paris, Lyon, Rennes, Marseille, Toulouse, Nice, et beaucoup d’autres) disposent d’un système de vélos en libre-service.
  • Les bornes sont implantées de façon très dense dans les grandes villes, ce qui vous permet de déposer votre vélo dans de nombreux endroits.
  • Cette solution présente en plus l’avantage d’être peu coûteuse.

6. Privilégier les places de stationnement extérieures

Si vous ne pouvez faire autrement que prendre une place de parking payante, notez que les places sur la voie publique (gérées par la municipalité) sont moins chères que les places des parkings couverts (gérées par des entreprises privées).