Permis A

Écrit par les experts Ooreka

Le permis A permet de conduire tous les types de motos, avec ou sans side-car. Ce permis doit être renouvelé tous les 15 ans.

Quelles motos conduire avec un permis A

Le permis A permet la conduite de toutes les motos ou tricycles autorisés par les permis A2, A1, AM. Il permet également de conduire des deux-roues de plus de 35 kW de puissance et allant jusqu'à 75 kW (106ch). Le conducteur a également la possibilité d'utiliser un side-car.

Qui peut passer le permis A ?

Pour passer le permis de conduire A, il faut :

  • quel que soit son âge, avoir obtenu son permis A2 depuis plus de 2 ans ;
  • les candidats français âgés de 17 à 25 ans devront présenter leur certificat de participation à la journée de défense et de citoyenneté, ou le cas échéant, une attestation d'exemption ;
  • les candidats étrangers devront disposer d'un titre de séjour valide et être en France depuis au moins 6 mois ;
  • les candidats nés à partir de 1988 doivent présenter soit l'ASSR, soit l'ASR, soit le BSR.

Bon à savoir : les personnes souffrant de certains handicaps doivent passer un examen médical devant un médecin agréé par le préfet.

Pour l'obtention du permis A, le décret n° 2017-1578 du 16 novembre 2017 dispense du respect de la condition de délai de 2 ans de possession de la catégorie A2 du permis de conduire, s'ils sont âgés de vingt-quatre ans révolus :

  •  les militaires de la gendarmerie nationale, titulaires du brevet militaire de conduite motocycliste lorsqu'ils en sollicitent la conversion en permis de conduire ;
  • les fonctionnaires de la police nationale lorsque le permis de conduire leur est délivré après réussite à l'épreuve théorique et à l'épreuve pratique dans le cadre de leur formation professionnelle. 

Permis de conduire A : examen

Pour obtenir le permis A, les détenteurs du permis A2 doivent suivre une formation de 7 heures, sur une ou deux journées.

Bon à savoir : cette formation peut être suivie 3 mois avant la date anniversaire des 2 ans.

Partie théorique (2 heures)

Y sont abordés les thèmes de l'accidentabilité, de la vitesse, de la détectabilité et des produits psychoactifs.

Partie pratique

La partie pratique se déroule en deux temps :

  • Hors circulation (2 heures) : l'objectif est de s'adapter à un nouveau véhicule, et de gérer les situations dangereuses (changements de direction, inclinaisons, freinage).
  • En circulation (3 heures) : la conduite de l'élève (prise de décision, action, perception des dangers, etc.) est analysée. Un bilan est effectué en fin de session.

Pour aller plus loin


Vous cherchez un stage de conduite ?

Récupérez vos points : trouvez un centre agréé près de chez vous, obtenez un devis gratuit et réservez une date.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !