Sommaire

Choisir lors de chaque sortie un conducteur qui ne boit pas d'alcool.

L'alcool au volant est le 1er facteur des accidents de la route mortels. Pour lutter contre cela, la sécurité routière a lancé en 2008 la campagne Sam : « Celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas ».

Sam sécurité routière : principe du programme

En 2010, la sécurité routière a relevé 884 accidents de la route mortels causés par un conducteur présentant une alcoolémie supérieure au taux légal.

Afin de faire diminuer ce facteur d'accident, le programme « Sam sécurité routière » a été lancé en 2008 pour inciter les automobilistes à désigner un conducteur sobre avant chaque sortie.

Cette campagne de prévention s'adresse principalement aux jeunes qui représentent une importante proportion des personnes tuées sur la route à cause de l'alcool au volant.

Sam sécurité routière : contrôle alcoolémie

En plus d'inciter les automobilistes à désigner un conducteur qui ne consomme pas d'alcool, la sécurité routière essaie de responsabiliser chaque conducteur.

Pour cela, il est préconisé de contrôler son alcoolémie avant de prendre le volant à l'aide d'un éthylotest.

De cette façon, en cas d'alcoolémie supérieure à 0,5 g d'alcool dans le sang ou à 0,25 mg par litre d'air expiré, le conducteur peut laisser le volant à une personne qui n'a pas bu.

La sécurité routière estime d'ailleurs que 93 % des accidents ne se seraient pas produits ou n'auraient pas été mortels en 2010 si le conducteur n'avait pas eu un taux d'alcoolémie supérieur au taux légal.

 

Aussi dans la rubrique :

Comportements sur la route

Sommaire