Sommaire

En France, la limitation de vitesse sur le réseau autoroutier est réglementée. Mais y a-t-il une vitesse minimale sur autoroute ? C’est ce que nous allons voir maintenant.

Principe et rôle des voies de gauche et de droite

Selon l’article R413-19 du Code de la Route, tout conducteur circulant sur autoroute ne doit pas gêner la circulation des autres automobilistes. Ils ne doivent donc pas rouler à une vitesse anormalement réduite, surtout lorsque la circulation est fluide et que les conditions atmosphériques permettent une visibilité et une adhérence suffisantes. Toutefois, les conducteurs qui empruntent la voie la plus à gauche sur autoroute, ont interdiction de circuler à une vitesse inférieure à 80 km/h dans des conditions normales de circulation. La voie de gauche est exclusivement réservée aux dépassements.

L’automobiliste qui désire circuler à une vitesse n’excédant pas 60 km/h doit obligatoirement emprunter la voie la plus à droite, mais pas la Bande d’Arrêt d’Urgence, qui n’est pas une voie de circulation.

Quelles sanctions pour une vitesse minimale sur autoroute ?

Tout conducteur qui enfreint les dispositions de l’article R413-19 du Code de la Route, est passible d’une contravention de 2ème classe, soit un montant forfaitaire de 35 € sans retrait de points.

Rappel des limitations de vitesse sur autoroute

En France, la vitesse maximale autorisée sur autoroute est de :

  • 130 km/h dans des conditions normales de circulation ;
  • 110 km/h par temps de pluie ;
  • 50 km/h lorsque la visibilité est inférieure à 50 m (brouillard, fortes précipitations de pluie, de neige, etc.).

Attention à toujours bien adapter sa vitesse à l’état de la chaussée du réseau autoroutier (route détrempée, neige, verglas impliquent une réduction de la vitesse de circulation tout comme les zones de travaux par exemple).

Aussi dans la rubrique :

Comportements sur la route

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider