Distance de sécurité

Écrit par les experts Ooreka

©GettyImages

Pour éviter les collisions, le code de la route a créé et défini des distances minimales à respecter entre chaque véhicule par leurs conducteurs. Quelles sont-elles et comment les évaluer ? On vous dit tout sur la distance de sécurité.

Qu'est-ce que la distance de sécurité ?

Définition de la distance de sécurité

La distance de sécurité est celle qui sépare deux véhicules roulant l'un derrière l'autre sur une même voie de circulation selon leur vitesse. Elle doit être équivalente à une durée de 2 secondes, qui est la durée estimée du temps de réaction à un danger imminent, permettant d'éviter une collision entre eux s'ils disposent des mêmes capacités de freinage.

Distance de sécurité : que dit la réglementation ?

L'article R412-2 du Code de la route explique assez clairement son principe, son application et les sanctions encourues :

I. - Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d'arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d'autant plus grande que la vitesse est plus élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d'au moins deux secondes.

II. - Hors agglomération, lorsque des véhicules ou des ensembles de véhicules, dont le poids total autorisé en charge dépasse 3,5 tonnes ou dont la longueur dépasse 7 mètres, se suivent à la même vitesse, la distance de sécurité mentionnée au I. est d'au moins 50 mètres.

III. - Les dispositions du II. ne sont applicables ni aux convois et aux transports militaires et des unités de la Police nationale ni aux véhicules des unités d'instruction et d'intervention de la sécurité civile, qui font l'objet de règles particulières.

IV. - Pour les ouvrages routiers dont l'exploitation ou l'utilisation présente des risques particuliers, l'autorité investie du pouvoir de police peut imposer des distances de sécurité plus grandes entre les véhicules. À noter : concerne les ponts ou tunnels.

V. - Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

VI. - Tout conducteur qui a contrevenu aux règles de distance prises en application du présent article encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

VII. - La contravention prévue au V donne lieu de plein droit à la réduction de 3 points du permis de conduire.

Bon à savoir : le non-respect des distances de sécurité peut être constaté, sans interception du conducteur en bord de route, par vidéo-verbalisation à partir d'appareils de contrôle automatique ayant fait l'objet d'une homologation (article R130-11 du Code de la route).

Comment calculer une distance de sécurité ?

Distance de sécurité : la règle des deux secondes

La règle des 2 secondes suppose que les deux véhicules qui se suivent auront les mêmes distances de freinage. Dans le cas contraire où la distance évaluée par les 2 secondes est respectée mais que le 1er véhicule freine plus fort que celui qui le suit, la collision sera inévitable, sauf en cas de manœuvre d'évitement du second.

Distance de sécurité : plusieurs méthodes de calcul

Il existe des méthodes de calcul permettant d'établir en mètres les distances de sécurité. La distance de sécurité en mètres est égale à 5/9 de la vitesse en km/h de votre véhicule.

Vous pouvez donc utiliser la formule simple suivante : dans le cas d'une vitesse de 90 km/h : 90/9 = 10 X 5 = 50, donc 50 m. Vous pouvez également pour la même vitesse prendre le chiffre des dizaines que vous multipliez par 6 : soit 9 X 6 = 54 m.

Dernière méthode d'évaluation encore plus simple : divisez par 2, vous obtiendrez 45 m pour 90 km/h.

Vitesse

50 km/h

70 km/h

90 km/h

110 km/h

130 km/h

Distance de sécurité

  28 m

  39 m

  50 m

   62 m

   73 m

À noter : dans la pratique, il n'est pas toujours facile de visualiser une valeur chiffrée sur la route. Veillez à rester vigilant !

Astuces pour bien évaluer les distances de sécurité

Concentration et attention sont de rigueur au volant ! Il est parfois compliqué de bien évaluer ces distances. Mais avec de l'entraînement, certains réflexes deviennent naturels. Voici un moyen pratique permettant d'estimer au plus juste les distances de sécurité.

  • Sur tous les types de routes, vous pouvez calculer deux secondes au passage du véhicule qui vous précède devant un point de repère sur le bord de la route comme un arbre ou un poteau.
  • Sur les voies rapides et les autoroutes, vous utiliserez la bande blanche discontinue située au sol entre la voie de droite et la bande d'arrêt d'urgence. Basez-vous sur une distance de deux bandes entre le véhicule qui vous précède et le vôtre.

Sanctions en cas de non-respect des distances de sécurité

Les forces de l'Ordre sont habilitées à évaluer si votre conduite respecte les distances de sécurité. Elles peuvent le faire depuis un véhicule roulant, voire un hélicoptère survolant la chaussée. En cas d'infraction constatée, vous serez passible :

  • d'une amende pour contravention de 4e classe d'un montant de 135 € ;
  • d'un retrait de 3 points sur votre permis de conduire ;
  • d'une peine de suspension du permis de conduire pouvant être limitée à la conduite en dehors des activités professionnelles et pendant une durée pouvant atteindre 3 ans.


Pour aller plus loin


Vous cherchez un stage de conduite ?

Récupérez vos points : trouvez un centre agréé près de chez vous, obtenez un devis gratuit et réservez une date.

Gratuit et sans engagement !



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !