Examen blanc du permis de conduire

Sommaire

Pour mieux vous préparer à l’épreuve de conduite de l’examen du permis de conduire, de nombreuses auto-écoles proposent dans le cadre de leurs formations la possibilité de passer un examen blanc. En quoi consiste l'examen blanc du permis de conduire ? Explications.

Principe de l'examen blanc du permis de conduire

Comme dans le cadre d'une épreuve scolaire, l'objectif de l'examen blanc est d'entraîner le candidat face à des situations réelles auxquelles il devra faire face lors du passage de l'épreuve de conduite officielle. Un moniteur, se comportant comme un examinateur, lui fait en réalité passer une répétition de l'examen. L'examen blanc se déroule dans la durée impartie à l'épreuve, soit une trentaine de minutes, avec un parcours proche, voire identique à celui de l'examen réel. 

Lire l'article Ooreka

Déroulement de l'examen blanc du permis de conduire

L'examen blanc se tient dans les mêmes conditions que l’examen de conduite réel. L'élève s'installe au volant de la voiture et le moniteur lui explique, de la même façon que l’examinateur, le déroulement de l’épreuve. Il lui indique les directions à prendre et les manœuvres à effectuer : une manœuvre en marche avant et une autre en marche arrière.

Il pose également à l'élève des questions techniques sur la connaissance du véhicule, son fonctionnement et celui de certaines commandes ou autres parties extérieures, comme les pneus par exemple.

Comme l'examinateur le fera le jour de l'examen, le moniteur ne fait aucun commentaire sur la conduite ou le comportement de l’élève. Il remplit une grille d’évaluation identique à celle de l'examen officiel qu'il lui remettra ensuite. Si le futur candidat est prêt à passer l’examen, il sera rapidement présenté par l’auto-école au véritable examen. Dans le cas contraire, les points faibles révélés par l’examen blanc de conduite seront retravaillés lors de leçons de conduite complémentaires.

Le moniteur attend notamment de l'élève qu'il réalise un certain nombre de contrôles préalables d'ajustement du poste de conduite :

Une vigilance sans faille est essentielle face aux autres usagers de la route, notamment aux croisements. L'élève doit anticiper les éventuels dangers du parcours, respecter les limitations de vitesse.

Si l'élève commet des fautes éliminatoires dues à une méconnaissance du Code, du fonctionnement du véhicule ou à des manœuvres dangereuses pour lui et les autres usagers, il devra effectuer un certain nombre d'heures de conduite supplémentaires, dont la durée sera estimée par le moniteur. Si après cela il est estimé que l’élève s’est amélioré sur ses points faibles, il repassera un nouvel examen blanc pour évaluer ses progrès. Si ceux-là sont confirmés, il sera inscrit au véritable examen.

 

Quel est le coût d'un examen blanc du permis de conduire ?

Le tarif d'un examen blanc est compris dans les forfaits d’enseignement des auto-écoles qui le proposent. Assurez-vous bien que ce soit le cas dans les formations suggérées par les auto-écoles que vous contacterez. L’examen blanc de conduite peut être considéré comme une garantie de sérieux de l’enseignement offert par les auto-écoles.

Lire l'article Ooreka
Permis de conduire

Permis de conduire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le permis de conduire
  • Des conseils sur tous les types de permis de conduire
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Préparation permis

Sommaire