Sommaire

Les feux de brouillard avant sont des organes de visibilité importants mais non essentiels. Utilisés à mauvais escient, garants de la sécurité des uns, ils peuvent représenter une source de danger pour les autres. À ce titre, si l'on ne vous sanctionnera pas pour non-utilisation des feux anti-brouillard avant, un usage abusif de ces derniers peut vous valoir une amende conséquente.

Feux de brouillard avant : caractéristiques

Sur la route, 90 % des informations nécessaires à la sécurité des usagers passent par la vue. Par mauvais temps, lorsque la visibilité des uns et des autres est réduite de manière significative, le taux d’accident grave augmente. En France, le Code de la route réglemente l’utilisation des feux d’une voiture afin de rappeler à tous que bien voir et être vu est primordial.

Les feux de brouillard avant offrent au conducteur une aide précieuse en termes de visibilité lorsque les conditions climatiques se dégradent soudainement. Ils sont de couleur blanche ou jaune, positionnés à l’avant du véhicule par deux et ont pour fonction d’éclairer sur une courte distance de manière très intense.

Inclinés vers le bas, ils éclairent la chaussée et les côtés de cette dernière. Essentiels en cas de brouillard épais, de forte pluie ou de chute de neige, ils ne sont pourtant pas obligatoires sur les véhicules.

Lire l'article Ooreka

Réglementation des feux anti-brouillard avant

En agglomération, en cas de forte pluie, de chute de neige ou de brouillard épais, le conducteur d’une automobile peut décider d’actionner ses feux de brouillard en remplacement des feux de croisement ou en complément. Si un véhicule vous précède ou arrive en face de vous, songez à les éteindre, sinon c’est l’éblouissement assuré.

Hors agglomération, ils sont utiles lorsque les conditions climatiques se dégradent. Vous pouvez également les actionner lorsque vous traversez une petite route sinueuse de campagne à condition d’être seul et de ne pas gêner les autres conducteurs.

Lire l'article Ooreka

Feux de brouillard avant : infractions et amendes

Si les feux anti-brouillard ne sont pas obligatoires, les utiliser à mauvais escient peut être punis d’une contravention. Le brouillard, la pluie ou les chutes de neige sont considérés comme dangereux lorsque la visibilité est inférieure à 200 mètres.

En agglomération, actionner les feux antibrouillard dans une autre situation que ces dernières vous exposent à une amende de 135 €.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comportements sur la route

Sommaire