Test psychotechnique pour permis

Sommaire

Le conducteur ayant son permis de conduire annulé, suspendu pour une durée égale ou supérieure à six mois, ou invalidé, doit passer des tests psychotechniques afin que ses aptitudes à la conduite d'un véhicule soient évaluées. Voyons ce qu'il faut savoir sur ce test psychotechnique pour permis.

Test psychotechnique pour permis : intérêt

Le test psychotechnique pour permis consiste à faire passer un examen médical puis des épreuves à des conducteurs, afin de déterminer leurs capacités psychomotrices à la maîtrise de la conduite.

Ces tests sont destinés à évaluer :

  • la capacité de réaction ;
  • la concentration à la conduite ;
  • la manière de traiter l'information.
Lire l'article Ooreka

Réglementation du test psychotechnique pour permis

Le test psychotechnique pour permis implique le respect d'une réglementation, conformément à l'article 7 de l'arrêté du 31 juillet 2012 relatif à l'organisation du contrôle médical et de l'aptitude à la conduite, et à l'arrêté du 26 août 2016 relatif à l'examen psychotechnique prévu dans le cadre du contrôle médical de l'aptitude à la conduite.

Le test psychotechnique s'adresse à un conducteur sollicitant un nouveau permis de conduire :

  • après invalidation suite à la perte de la totalité de ses points (article L223-5 du Code de la route) ;
  • après annulation, suspension de son permis de conduire de plus de 6 mois (article L 224-14 du Code de la route), ou atteinte involontaire à l'intégrité d'une personne s'accompagnant d'une incapacité totale de travail.

S'il désire la délivrance d'un nouveau permis de conduire ou la restitution d'un permis suspendu, le candidat doit solliciter la préfecture.

Rappelons qu'avant de passer les tests psychotechniques, l'usager doit subir un examen médical auprès d'un médecin agréé afin d'être reconnu apte à la conduite d'un véhicule.

Test psychotechnique pour permis : déroulement et types de tests

L'examen psychotechnique est effectué après avis du Comité médical ou du médecin agréé, et sur prescription de l'un ou l'autre. L'avis porte essentiellement sur :

  • l'aptitude à la conduite ;
  • l'aptitude temporaire qui peut être assortie de restrictions ;
  • l'inaptitude à la conduite.

Ce premier test peut être complété par une épreuve d'aptitude cognitive et sensorielle. En cas d'avis favorable, l'examen médical est suivi d'une série de tests psychotechniques dont la durée varie entre 40 minutes et 2 heures. Les tests comprennent un entretien individuel et des tests psychotechniques, effectués par des psychologues.

Entretien individuel

D'une durée maximum de 30 minutes et effectué par un psychologue, l'entretien individuel a pour but :

  • de déceler les antécédents médicaux du candidat en vue d'identifier une éventuelle contre-indication à la conduite ;
  • de noter si le candidat s'adonne à la consommation de substances psychotropes (alcool, drogues, médicaments) ;
  • d'évaluer les risques que l'usager peut prendre en fonction de son comportement ;
  • de faire prendre conscience au candidat des dangers liés à l'insécurité routière ainsi que des sanctions qu'il encourt.

L'entretien individuel doit permettre d'aborder les points suivants :

  1. La situation du conducteur (son histoire, sa situation familiale et professionnelle, sa santé, son hygiène de vie).
  2. Ses usages d'un véhicule motorisé soumis à la détention d'une autorisation de conduire (enjeux professionnels, personnels et sociaux).
  3. L'état de son véhicule (type et état : assurance, contrôle technique).
  4. Son appropriation du Code de la route et le respect des règles et sanctions.
  5. Une confrontation aux faits ayant justifié la sanction.
  6. Sa motivation à une réhabilitation.

Tests psychotechniques

Les tests psychotechniques sont réalisés à l'aide de matériel informatique. Les tests doivent :

  • être accessibles aux personnes ne maîtrisant pas ou mal la langue française ;
  • être accessibles aux personnes souffrant de troubles des apprentissages (dyslexie, dysphasie et dyspraxie) ;
  • être accessibles aux personnes sourdes et malentendantes ;
  • être facilement utilisables et n'exiger aucune connaissance particulière en informatique pour l'usager ;
  • permettre de prédire la performance de conduite.

Ils ont pour objectifs d'appréhender les capacités psychomotrices du candidat à la conduite et son comportement (stress, panique, agressivité, somnolence), ce afin d'évaluer son niveau de réaction, sa concentration et sa capacité à anticiper et à traiter l'information. Cette série de tests étudie :

  • les capacités visuo-attentionnelles ;
  • la vitesse de traitement de l'information et la vitesse de réaction ;
  • la capacité de coordination des mouvements et les fonctions exécutives (inhibition, raisonnement, planification).

Si le psychologue a émis un avis favorable, le candidat peut être en mesure de repasser son permis de conduire. Le médecin agréé pourra, de son côté, déterminer si le conducteur ne met pas sa vie en danger ni celle des autres usagers.

Lire l'article Ooreka

Où passer les tests psychotechniques pour le permis et à quel prix ?

Les tests psychotechniques sont réalisés auprès d'un centre agréé par la préfecture. Le prix d'un test psychotechnique pour permis comprend :

  • le coût d'une consultation chez un médecin agréé : 33 € ;
  • le coût d'une consultation auprès d'une Commission médicale : 46 € ;
  • le prix des tests psychotechniques : fixé entre 65 et 140 € selon leur durée.

Attention, ce coût est à l'entière charge du candidat.

Permis de conduire

Permis de conduire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le permis de conduire
  • Des conseils sur tous les types de permis de conduire
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Gestion des points

Sommaire

Assurance anti perte de points

S'assurer contre la perte de points de permis