Sommaire

La bande d’arrêt d’urgence (ou B.A.U.), est destinée à permettre aux véhicules en difficulté de s’arrêter sur le bord droit des voies d’autoroutes en attendant les secours. Elle sert également à la circulation des services de secours. Son usage est réglementé et tout abus lourdement sanctionné.

Bande d’arrêt d’urgence : propriétés

C’est une zone dégagée sur le bord droit de la chaussée d’une autoroute, destinée à permettre l’arrêt d’urgence hors des voies de circulation d’un véhicule en panne ou en difficulté en attendant l’assistance autoroutière ou les secours.

Usages

On peut éventuellement l’utiliser pour effectuer des réparations légères. La bande d’arrêt d’urgence sert également à la circulation des véhicules de secours (ambulances, SAMU, pompiers, police) et d’exploitation de l’autoroute.

Elle est également utile pour faciliter le dégagement en cas d’accident, d’entretien de la chaussée, ainsi que celui de ses abords et dépendances.

Structure

Sa largeur est de 2,50 m ou 3 m, pour les routes dont le trafic des poids lourds dépasse les 2 000 véhicules par jour. Elle est délimitée des voies de circulation par une ligne blanche discontinue faite de traits de 39 m de long, espacés de 13 m les uns des autres.

Sa structure comprend deux parties : les marquages délimitant la bande d'arrêt d'urgence sont peints sur ses accotements. Ces deux parties sont recouvertes d’un revêtement identique à celui des autres voies de circulation. 

Stationnement de la bande d'arrêt d'urgence

Le stationnement sur la bande d'arrêt d'urgence n’est autorisé que si votre véhicule tombe en panne, dans l’attente des secours ou du dépannage, dans le cas où vous ne pouvez le réaliser vous-même.

Vous devez impérativement prendre les précautions suivantes :

  • Enfiler votre gilet jaune de sécurité ;
  • Évacuer les passagers du véhicule ainsi que vous-même obligatoirement par la ou les portières du côté droit du véhicule ;
  • Vous mettre et mettre les passagers à l’abri derrière la barrière de sécurité s’il en existe une, et à quelques mètres en retrait de la bande d’arrêt d’urgence, afin de prévenir l’éventualité où un autre véhicule viendrait percuter le vôtre à l’arrêt.
Lire l'article Ooreka

Réglementation de la bande d’arrêt d’urgence

D'après l'article R412-8 du Code de la route, la circulation sur les bandes d'arrêt d'urgence est interdite. Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Tout conducteur coupable de cette infraction encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

Cette contravention commise à l'occasion de la conduite d'un véhicule donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

Bande d'arrêt d'urgence : tarifs des amendes

Voici les montants de l’amende de quatrième catégorie relative à la circulation sur la bande d’arrêt d’urgence :

  • Amende forfaitaire minorée : 90 € ;
  • Amende forfaitaire : 135 € ;
  • Amende forfaitaire majorée : 375 € ;
  • Amende maximum : 750 € (en cas de passage devant un tribunal).