Sommaire

Le carburant SP95-E10 est une alternative aux carburants pétroliers traditionnels qui vise des émissions moins nocives pour l'environnement. Introduit dans le circuit de distribution des carburants depuis 2009, quel est le bilan de cet « éco-carburant » ?

Définition du SP95-E10

Il est composé de SP95 (E5) et d'un maximum de 10 % d'éthanol.

  • Le SP95 (Sans plomb) est un carburant issu du pétrole qui à un indice d'octane de 95. Depuis plusieurs années, il contenait déjà 5 % d'éthanol.
  • L'éthanol, aussi appelé alcool éthylique ou bioéthanol, est issu de la distillation de céréales (blé, maïs, etc.) ou de betteraves.

Intérêt du SP95-E10

Avantages

Le SP95-E10 a été créé pour diminuer les émissions équivalent CO² des carburants fossiles (pétrole) et remplacer le SP95 (E5). À terme, les véhicules anciens essence non compatibles roulant au SP95 (E5) pourront utiliser du SP98 (E5).

Mais il a d'autres avantages :

  • L'éthanol étant produit à base de céréales et betteraves, le but assumé est aussi le soutien de la filière agricole.
  • Grâce à une détaxation avantageuse, le SP95-E10 est moins cher que le SP95 (E5) ET SP98 (E5).
  • La production de bioéthanol provenant du territoire national (premier producteur européen avec 32 % des volumes) permet de réduire la dépendance énergétique, avec une réduction de 7 à 8 % des importations de carburants pétroliers, selon le ministère de l'Environnement, de l'énergie et de la mer.

Inconvénients

L'inconvénient principal est son impact écologique : il s'avère que le bénéfice du SP95-E10 est loin d'être convaincant face au carburant traditionnel. Bien que ce sujet soit cerné par la directive européenne 2009/30/CE, paragraphe 11, à plus ou moins long terme, le risque de surfaces agricoles ou de surfaces converties (forêts, plaines, etc.) pour la production de bioéthanol est d'impacter les surfaces mondiales nécessaires aux besoins alimentaires et le bilan écologique global.

En ce qui concerne les émissions de CO², un guide méthodologique pour l'information CO² des prestations de transports de l'ADEME (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), édité en 2012, donne un tableau des émissions CO² par carburants, dont voici un extrait :

Type de la source d'énergie

Unité de mesure de la quantité de source d’énergie

Facteur d'émission (kg de CO² par litre de la de source d’énergie)

Phase amont

Phase de fonctionnement

Total

SP95-E10

litre

0,49

2,18

2,67

SP95-SP98 (E5)

litre

0,47

2,24

2,71

E85

litre

0,87

0,36

1,23

gazole (B7, B10 ou XTL)

litre

0,58

2,49

3,07

GPL (LPG)

litre

0,19

1,58

1,77

Le pouvoir calorifique est la mesure de l'énergie produite (MJ) dans la combustion par kg : celui du bioéthanol (27 MJ/kg) est très inférieur à celui de l'essence (43 MJ/kg). La conséquence est une surconsommation de carburant (3,5% annoncés, mais des chiffres jusqu'à 18 % en pratique) et un rendement moindre.

Enfin,si le SP95-E10 présente des caractéristiques proches du SP95 (E5), et ne nécessite pas d'équipements spéciaux comme son cousin l'E85 (véhicules Flexfuel), il est en revanche corrosif pour les canalisations et pompes d'alimentation, ce qui réduit sa compatibilité avec certains véhicules. Plus de 70 % du parc de véhicules actuel est compatible.

Prix du SP95-E10

Grâce à sa défiscalisation , son tarif est légèrement inférieur au SP95 (E5) et SP98 (E5).

Carburant

Tarif moyen octobre 2018

Prix de vente en €/l

SP95-E10

1,50

SP95 (E5)

1,55

SP98 (E5)

1,60

gazole (B7, B10 ou XTL)

1,45

GPL (LGP)

0,75

Opportunité du SP95-10

Ce carburant reste décevant quant à ses avantages écologiques et ses qualités énergétiques. La Cour des comptes a émis un rapport très critique,  notamment sur le coût de la défiscalisation du SP95-E10, représentant 2,5 milliards d'euros à la charge du contribuable pour la période 2005-2010.

Que ce soit pour le geste écologique ou pour l'attrait financier, mieux vaut investir dans un stage d'écoconduite, beaucoup plus spectaculaire dans les résultats d'économie de carburant et d'émissions de polluants.

Lire l'article Ooreka