Sommaire

Les miroirs de rue sont utilisés pour rendre visibles des endroits cachés. Ils sont généralement placés au niveau des carrefours dangereux ou des sorties de garage difficiles. Leur but est de prévenir les accidents de la route et de sécuriser les voiries.

Quelle est la réglementation des miroirs de rue en agglomération ?

En zone urbaine, c'est le gestionnaire de voirie qui dirige l'installation de la signalisation routière. Ce dernier doit se conformer aux réglementations nationales. Son rôle est d'assurer l'homogénéité de la signalisation sur l'ensemble du territoire.

La décision de la pose d'un miroir de rue n'est pas chose anodine ! Son emploi est autorisé lorsque aucune autre possibilité n'est envisageable, car il peut avoir quelques effets gênants.

En effet, un miroir qui a pour fonction de rendre visible un endroit caché a également tendance à éloigner le regard du conducteur de sa route. Il peut donc être distrayant, refléter de manière gênante les rayons du soleil ou encore perturber la perception de l'automobiliste et le tromper ainsi sur la vitesse d'approche des véhicules. C'est pourquoi son utilisation en agglomération est réglementée de manière stricte :

  • Le miroir de rue peut être utilisé au niveau d'un carrefour où les conditions de visibilité sont réduites, s'il existe un régime de priorité avec des obligations d'arrêt. Des « stop » doivent être indiqués ;
  • La vitesse doit être inférieure ou égale à 60 km/h ;
  • Le miroir doit être positionné à plus de 2,30 m de la ligne d'arrêt du « stop » et moins de 15 m de cette dernière.

Afin de ne pas perturber le conducteur, les miroirs doivent être positionnés sur un fond carré ou rectangulaire (selon la forme du miroir). Le fond peut également être rayé noir et blanc.

Peut-on installer un miroir de rue hors agglomération ?

Installer un miroir hors agglomération est formellement interdit, car la vitesse y est plus élevée et pourrait surprendre plus d'un conducteur. De plus, durant la nuit, les feux peuvent se refléter dans le miroir et laisser penser que le véhicule arrive en face alors que ce dernier se trouve sur le côté du conducteur.

Pour aller plus loin :

  • La sécurité routière, ça s'apprend à tout âge ! Le point sur cet apprentissage qui permet de limiter le risque d'accident pour tous les usagers de la route.
  • Certaines grandes villes ont installé, outre les radars de vitesse, des radars de feux tricolores. Tous nos conseils pour éviter la verbalisation.