Sommaire

L'extincteur est un appareil servant à éteindre un incendie ou un départ de feu. Les extincteurs de voiture utilisent le même principe que les extincteurs placés dans les lieux publics et privés ; seule la taille est en générale réduite pour prendre le moins d'espace possible.

Comment fonctionne-t-il et comment l'utiliser ? Petit tour d'horizon concernant l'extincteur pour voiture.

Extincteur de voiture : utilité et fonctionnement

Dans l'usage, un feu peut se déclencher sur un véhicule pour un grand nombre de raisons :

  • durite percée dispersant du carburant sur le moteur chaud (sauf cas particulier du diesel n'étant inflammable qu'à haute température) ;
  • court-circuit provoquant une surintensité dans les câbles ou sur un équipement ;
  • mégot de cigarette tombé dans l'habitacle ou jeté par un autre véhicule et atterrissant dans un filtre à air (habitable, moteur ou de réfrigération) ;
  • surchauffe d'un élément mécanique par frottement ;
  • incident à la pompe à essence, etc.

Un incendie est possible dans n'importe lequel de ces cas. Il faut alors réagir rapidement et éteindre l'incendie – ou le ralentir le plus possible – avant que le véhicule ne soit complètement calciné d'ici l'intervention des pompiers. C'est l'intérêt de l'extincteur portatif, qu'il soit utilisé pour soi ou pour un autre automobiliste en situation de danger.

Il y a aussi des cas où tenter d'éteindre un incendie est nécessaire pour préserver les occupants bloqués dans le véhicule après un accident.

Un extincteur est un conteneur sous pression conçu pour répandre une substance d'extinction d'incendie (agent extincteur) :

  • Il est doté d'un manomètre à aiguille indiquant le niveau de la pression interne du conteneur. La distinction entre les modèles est très importante.
  • La différence de technologie provient du feu à traiter car il en existe plusieurs types selon le combustible impliqué : gaz, métaux (en milieu professionnel tel que les fonderies), huiles, combustible gras et combustibles secs.
  • Pour chacun, la nature de la substance à l'intérieur du conteneur sous pression est différente. Elle peut être de l'eau, de la mousse, de la poudre ou du gaz. Un extincteur à eau ou à mousse ne s'utilise pas sur un feu électrique, par exemple.

Dans la pratique, la substance est propulsée vers l'extérieur grâce à la pression interne ou la libération de CO2 (dioxyde de carbone). La poignée d'activation est protégée par une goupille de sécurité qu'il faut au préalable ôter. S'il y a deux poignées, la plus proche de conteneur sert à percer la capsule de gaz alors que celle sur le câble sert à la commande d'aspersion.

Du fait de ce principe de fonctionnement, il est vital de s'assurer que la pression interne est toujours dans la norme constructeur.

Utilisation d'un extincteur : précautions d'usage

Extincteur : comment s'en servir ?

Un incendie a besoin d'un combustible et d'un comburant. Le combustible est assez varié selon la source de l'incident, mais le comburant reste très souvent l'air.

Si vous constatez de la fumée noir s'échapper du capot de votre véhicule, n'ouvrez pas le capot. L'appel d'air frais crée pourrait faire s'enflammer la fumée et vous bruler gravement.

Pour éteindre un incendie :

  • Secouez l'extincteur (ou retournez le quelques fois).
  • Armez le en ôtant la goupille.
  • S'il y a deux poignées, appuyez sur celle se trouvant le plus près du conteneur.
  • Procédez toujours par de petites impulsions.
  • Visez la source des flammes (le plus bas possible).
  • Si les flammes ne sont pas visibles, passez par la calandre avant ou par les passages de roue.
  • Si vous devez ouvrir le capot, ne glissez pas les doigts pour le déverrouiller (aspergez par l'ouverture).

Dans le cas d'un véhicule GPL la valve de sécurité permet un dégazage progressif, ne tentez pas d'empêcher son fonctionnement.

Si votre véhicule n'est pas équipé d'une soupape de sécurité (montage non homologué), il y a risque d'explosion. Eloignez-vous au plus vite du véhicule et prévenez les forces de l'ordre de cette spécificité.

Entretien de son extincteur

Un extincteur dans un lieu public ou au sein d'une société est un équipement couteux qui sera vérifié par une société professionnelle tous les ans (et tous les trois mois pour le niveau de pression).

Cette visite a pour but de confirmer que l'appareil fonctionne bien (joints, etc.), que la goupille de sécurité est toujours présente et que la pression intérieure de l'appareil est dans la norme :

  • Pour un extincteur portatif de véhicule, veillez à ce que la jauge de pression garde son aiguille dans la zone verte.
  • Dans le cas contraire, si l'aiguille se déporte dans la zone rouge, il faudra en changer.
  • Le défaut de pression est un indicateur fiable de problèmes de fonctionnement (joints ou intégrité du conteneur).
  • Pour information, il n'est pas rare de voir un extincteur conserver sa pression plusieurs années.

Si, par contre, votre extincteur mentionne une date de limite d'usage, respectez la. Elle indique que la substance contenue ou les joints se dégraderont après cette date. Renouvelez votre extincteur une fois cette date dépassée.

Extincteur incendie pour voiture : que dit la loi ?

Pour un véhicule particulier, la loi n'oblige pas à être équipé d'un extincteur. C'est cependant vivement conseillé.

Pour une voiture de course, les règlements nationaux et internationaux obligent l'installation d'extincteurs dits automatiques.

Ils sont fixés à l'intérieur de l'habitacle et sont déclenchés grâce à des poignées placées pour être accessibles autant par le pilote que le copilote.

Quel modèle d'extincteur choisir ?

Privilégiez à tout prix un modèle homologué NF, EN3 et PED 97/23/EC. Ces normes européennes vous garantiront un modèle fonctionnel et contenant le bon agent extincteur.

La technologie la plus cohérente pour un véhicule est l'extincteur à poudre. C'est l'agent extincteur le plus généraliste même s'il ne garantit pas une extinction aussi définitive que d'autres produits – mais de par la présence d'électricité et de carburant il ne faudra utiliser ni un extincteur à eau ni un extincteur à mousse.

Un bon extincteur sera en alliage anticorrosion – aux alentours de 30 € pour un réservoir de 2 kg – doté d'un manomètre lisible et de bonne qualité.

Du fait de son usage peu fréquent, investir dans un modèle un peu plus cher que le premier prix est fortement conseillé. Un incendie n'est jamais le bon moment pour regretter d'avoir dépensé 10 € de plus.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Equipements

Sommaire