5 règles à suivre pour conduire un véhicule aux Philippines

Sommaire

Comme un certain nombre de pays asiatiques, le respect du Code de la route est très relatif aux Philippines. Voici quelques règles à connaître pour bien circuler en voiture sur ce territoire.

Permis pour rouler

Pour conduire sur l’archipel jusqu’à 3 mois, vous aurez besoin :

  • d’un permis de conduire international (gratuit) ;
  • de votre permis de conduire français.

Au-delà de 3 mois, vous devrez passer le permis sur place.

Situations à éviter

Évitez de conduire :

  • dans les grandes villes (très dangereux, surtout pour des non-initiés) ;
  • la nuit (pas d'éclairage).

D’autre part, en cas d'accident, le conducteur étranger sera souvent considéré comme étant en tort. Redoublez donc de prudence.

Vitesse

Sur les routes philippines :

  • Ne pensez pas à votre vitesse : intégrez-vous bien au flot de voitures qui va dans la même direction que vous.
  • Notez qu'aux Philippines, on roule très lentement. Ne prévoyez pas d'heure d'arrivée.
  • N'hésitez pas à utiliser votre klaxon en cas de besoin.

Infrastructures routières aux Philippines

Avant de prendre la voiture, sachez que le réseau routier philippin est :

  • en mauvais état ;
  • embouteillé, et ce, aussi bien dans les grandes villes qu’en dehors.

Solutions alternatives

Au vu des nombreux dangers inhérents aux routes et au style de conduite des Philippins, pour éviter d’avoir à conduire, il est conseillé de :

  • louer une voiture avec chauffeur ;
  • ou bien d’emprunter des solutions de transport alternatives telles que :
    • des bus et des jeepneys ;
    • des taxis (nombreux) ;
    • tricycles, etc.

Si vous voyagez en Asie du Sud-Est :