6 règles de conduite sur la route au Japon

Sommaire

Au pays du Soleil Levant, les règles de conduite peuvent être étonnantes pour les Français. Afin d'éviter les surprises une fois sur place, voici déjà quelques bases.

Nous vous livrons ici 6 règles essentielles du Code de la route japonais.

Conduite à gauche

Au Japon, on conduit à gauche. Si vous louez une voiture sur place, vous aurez sûrement une boite automatique, ce qui vous demandera un temps d’adaptation si vous n’êtes pas habitué.

Permis international non reconnu

Le permis international délivré en France n'est pas valable au Japon, faute de convention entre les 2 pays.

  • Pour un séjour touristique, il faut se munir de son passeport français accompagné d'une traduction certifiée. La certification peut s'obtenir par exemple auprès de la Japan Automobile Federation ou de l'Ambassade de France.
  • Les expatriés doivent quant à eux se procurer un permis japonais dans la première année de leur installation. Bien souvent, un échange (facturé) sera suffisant. Les démarches sont à réaliser auprès du centre de délivrance du permis de conduire.

Signalisation

Au Japon, les panneaux de signalisation sont rédigés en idéogrammes, et ne sont pas toujours traduits en anglais (particulièrement en-dehors des grandes agglomérations). Si vous les lisez mal, demandez une voiture avec GPS.

D’autre part, sachez que les feux tricolores sont situés de l’autre côté du carrefour (à l’américaine).

Respect des règles aléatoire...

Même si les Japonais ne les font pas toujours, tâchez de respecter :

  • l’arrêt systématique aux passages piétons et passages à niveaux ;
  • la limitation de la vitesse sur l'autoroute à 80 km/h, etc.

Tolérance quasi-zéro

Si les policiers japonais ne sont pas regardants sur le respect des limitations de vitesse ou les feux rouges, ils se rattrapent sur l’alcoolémie.

Le Japon pratique en effet une politique très stricte pour l'alcool au volant. Ne buvez jamais avant de prendre la route, les sanctions sont sévères.

Quant à la consommation de drogues, elle peut déboucher sur des peines d'emprisonnement.

S’orienter au Japon

La plus grande difficulté au Japon est de s'orienter :

  • Utilisez votre GPS et suivez le flot ! Une fois cette épreuve passée, vous devriez circuler sans encombre.
  • Restez tout de même prudent en ville, eu égard aux nombreux cyclistes et aux piétons qui ne bénéficient pas toujours de trottoir.

Vous pourriez aussi être intéressé par :