5 principes à suivre pour rouler en voiture en Israël

Sommaire

La route en Israël n'a pas bonne réputation. En effet, les Israéliens sont connus pour leur conduite sportive. Malgré cela, il existe bel et bien des règles à respecter lorsqu'on se déplace en voiture dans ce pays.

Si vous pouvez conduire plus ou moins comme en France pendant votre séjour en Israël, notez tout de même ces 5 règles.

Limitations de vitesse en Israël

Les limitations de vitesse sont plus strictes que chez nous. Roulez à :

  • 50 km/h maximum en ville ;
  • 80 km/h sur route ;
  • 100 km/h sur autoroute.

Spécificités locales

En Israël, il faut savoir que :

  • Les panneaux sont indiqués en 3 langues : hébreu, arabe et anglais.
  • En hiver (du 1er novembre au 31 mars), il est obligatoire d'allumer ses feux de croisement de jour comme de nuit sur les routes interurbaines.

Alcool : tolérance zéro

Ne consommez pas d'alcool avant de conduire une voiture :

  • Si vous êtes contrôlé avec une alcoolémie non nulle, votre véhicule pourrait même vous être confisqué.
  • Notez que vous ne pouvez pas refuser le test d'alcoolémie.

Zones sensibles

Si vous avez une voiture de location, vous ne pouvez l'utiliser à Jérusalem Est, en Cisjordanie et sur la Bande de Gaza.

De manière générale, avant d'emprunter les routes israéliennes, consultez les recommandations aux voyageurs du ministère des affaires étrangères.

Attention à la chaleur

Le climat du moyen-Orient est un danger à part entière à prendre compte à l’occasion d’un trajet en auto :

  • Si vous louez une voiture, dans la mesure du possible, choisissez une voiture de couleur claire (blanche) pour limiter la vulnérabilité à la chaleur.
  • Ne laissez jamais un enfant enfermé seul dans la voiture.
  • Veillez à avoir toujours de l’eau en réserve.

Avant de vous rendre en Israël :