7 règles pour conduire un véhicule au Portugal

Sommaire

En Europe, les codes de la route sont plutôt harmonisés. Toutefois, chaque État membre conserve ses propres caractéristiques. Voici les spécificités portugaises, déclinées en 5 règles.

Soyez prudent !

Si le Code de la route portugais est similaire au français, et bien que le réseau routier et autoroutier soit bon, il faut redoubler de vigilance et adopter une conduite prudente (particulièrement les fins de semaine à l’heure de sortie des bars et boîtes de nuit), car les accidents sont fréquents au Portugal.

En effet, le nombre d’accidents au Portugal est supérieur à la moyenne européenne.

Limitations de vitesse au Portugal

Les limitations de vitesse diffèrent sur voie rapide et autoroute, par rapport à la France. Vous pouvez y rouler respectivement à 100 et 120 km/h.

Équipement obligatoire

À l’instar de certains pays d’Europe, le Code de la route portugais vous oblige à avoir :

  • un gilet fluorescent (à avoir dans l’habitacle, et non dans le coffre) ;
  • un triangle de signalisation.

Priorité des véhicules à moteur

En voiture, vous avez priorité sur les cycles et les véhicules à traction animale, sauf si :

  • vous sortez d'un immeuble ;
  • d'un stationnement ;
  • ou si vous souhaitez vous engager sur un rond-point.

En cas d’accrochage

En cas d'accident, vous ne devez pas déplacer les véhicules, sauf absolue nécessité (danger ou gêne majeure). Vous devez attendre les agents des forces de l'ordre qui dresseront le constat, en laissant les lieux en l'état.

Paiement immédiat des amendes

Si vous êtes verbalisé, en tant qu’étranger, vous devrez payer l'amende ou la caution immédiatement. À défaut, votre véhicule pourra vous être confisqué.

Autres règles de conduite

L’allumage des feux de croisement est obligatoire même le jour sur certaines portions de route (notamment l’A25, qui relie Aveiro et Vilar Formoso), sous peine d’amende.

Vous roulez dans d’autres pays ?

Aussi dans la rubrique :

Règles selon le pays

Sommaire