Radars automatiques : stop aux idées reçues

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

On entend beaucoup de choses sur la façon d'éviter de se faire flasher à cause d'un excès de vitesse. Voici une petite mise au point.

Halte aux idées fausses sur les radars auto

Beaucoup d'idées erronées circulent sur la façon de ne pas se faire flasher :

  • « Les radars automatiques sont annoncés » : ce n'est pas toujours le cas. Par ailleurs un panneau d'annonce de radars peut être installé plusieurs kilomètres avant le radar, vous ne savez donc pas à quel moment vous allez tomber sur un radar !
  • « Quand j'ai vu un radar, je suis tranquille » : c'est faux, plusieurs radars peuvent être installés successivement.
  • « Un radar ne prend qu'une seule file » : c'est faux, un radar peut contrôler plusieurs files à la fois.
  • « S'il n'y a pas eu de flash, je suis tranquille » : c'est faux, des radars sans flash sont progressivement mis au point.
  • « Je peux utiliser un avertisseur de radar » : c'est faux, et interdit par la loi. Les avertisseurs de radars et tous systèmes similaires, qu'ils soient sur le véhicule ou sur le smartphone, sont interdits.
  • « 10 km/ heure au-dessus de la limitation de vitesse, c'est toléré » : c'est faux, les radars automatiques peuvent tout à fait vous flasher si vous êtes à 92 km/ h au lieu de 90.
  • « Si je me fais flasher, je dénoncerai ma grand-mère pour éviter le retrait de points ».
    • La dénonciation d'une personne qui n'a plus l'usage de son permis et l'achat de points sur Internet sont des pratiques illégales et sous haute surveillance.
    • La photo du radar (voire l'état de santé de votre grand-mère !) démontreront facilement votre fraude et les conséquences judiciaires seront alors lourdes.

Prendre de bonnes habitudes face aux radars

Pour éviter de se faire flasher, mieux vaut prendre de bonnes habitudes :

  • Rouler en dessous de la limite autorisée : respecter le Code de la route, c'est tout de même la meilleure façon d'éviter de se faire verbaliser. C'est aussi la meilleure façon de ne rien avoir à se reprocher en cas d'accident.
  • Utiliser un limitateur ou un régulateur de vitesse : si vous avez tendance à avoir le pied un peu lourd sur l'accélérateur, vous pouvez faire confiance à ces outils qui ont fait leurs preuves.
  • S'informer :
    • Si les avertisseurs de radar sont interdits, sachez que certains sites internet listent les radars automatiques en service.
    • Notez également que vous pouvez obtenir le positionnement des radars mobiles dans la presse régionale (papier comme radio) du matin.
  • Ne pas trop faire confiance à la marge d’erreur du compteur :
    • Les compteurs des voitures étant surévalués de quelques kilomètres/ heure par rapport à la vitesse réelle, de nombreux conducteurs calculent leur vitesse de façon à compenser cette marge.
    • Or, chaque compteur ayant sa propre marge d’erreur, cette pratique n’est pas à 100 % fiable.

Aussi dans la rubrique :

Comportements sur la route

Sommaire